FAQGalerieS'enregistrerPortailAccueilCalendrierRechercherConnexion

Partagez | 
 

 Les Ecrits d'Ysallyra

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ysallyra
Caviste en devenir
Caviste en devenir
avatar

Nombre de messages : 284
Age : 25
Résidence : Yvelines
Date d'inscription : 20/04/2015

MessageSujet: Les Ecrits d'Ysallyra   Mer 16 Sep 2015 - 13:02

Bonjour, bonsoir ! 

Une de mes grandes passions est la lecture, et aussi l'écriture. C'est pourquoi je voudrais vous faire partager mes quelques écrits en rapport avec FF, quand l'inspiration me vient.

Le premier texte que je vais poster a été écrit en l'espace de 40mn ce matin. Il n'est donc absolument pas parfait et n'a pas la prétention de l'être Smile mais fera peut-être l'objet de modifications selon mes idées. Toute critique constructive est la bienvenue ! (Peut-être créer un autre sujet pour cela, qu'en pensez-vous ? ^^ )

Attention : Pour ceux qui n'ont pas terminée l'épopée, le risque de vous faire spoiler est immense ^^' (je n'ai trop détaillé mon texte aussi pour cela)

Le fardeau des Aventuriers




Postée sur les plus belles hauteurs du Coerthas central, je baissais les yeux vers la majestueuse Cité d'Ishgard, avec un léger sentiment de lassitude. Le ciel était pour une fois clair, et le soleil irradiait toute la région de sa lumière et de sa chaleur réconfortantes.


Je déposai alors un Lys de Nyméia devant l'édifice qui se trouvait à mes pieds.



Après le complot fomenté a Ul'dah par Teledji Adeleji et les Braves du Cristal dissidents, j'ai vu sous mes propres yeux l'organisation des Héritiers de la Septième Aube se disloquer, chacun d'entre eux préférant se sacrifier pour que je continue mon chemin. Cela avait déjà été un coup très difficile à encaisser.

J'avais également vu ma réputation salie en étant accusée du meurtre de la Sultane par ce perfide Lalafell. Contrainte de fuir, je n'avais plus nulle part où aller. Du moins le croyais-je...

Après quelques jours cloîtrée dans la maison de la Confrérie à réfléchir a la situation, j'en ai conclu qu'il ne me restait plus qu'une seule porte à laquelle frapper. C'est ainsi que Sire Haurchefant, pour mes services rendus à la Sainte-Cité, et notamment la défense de l'Avancée de la Foi, avait obtenu une autorisation pour que je puisse me mettre à l'abri a Ishard. Seule Cité-Etat ne faisant pas partie de l'Alliance Eorzeenne, je savais que les soldats des Immortels ne viendraient pas m'y traquer. Le comte de Fortemps, et sire Aymeric me placèrent sous leur protection, ce qui m'a permis de rapidement me faire un nom et une réputation à l'intérieur de la Sainte-Cité.

Après diverses enquêtes que l'on m'avait confiées, j'eus, si l'on peut dire, l'immense privilège de rencontrer l'archevêque Thordan. Malgré ses beaux discours sur sa lutte contre les Asciens, j'eus très vite des doutes quant à sa bonne foi. Mais, il m'était impossible de les exprimer sans passer pour une hérétique.

Par la suite, je fus impliquée dans la guerre millénaire opposant les Ishgardais aux dragons. D'abord du côté des Ishgardais. Les dragons, menés par Coeur de Glace, étaient pour moi l'ennemi à abattre. C'est à force d'expéditions dans les endroits les plus reculés d'Eorzéa que je finis par découvrir la vérité sur les origines de ce conflit. 

En voulant faire mon rapport a Sire Aymeric, j'eus la désagréable surprise d'apprendre qu'il avait été emprisonné pour hérésie. Une expédition s'engagea alors avec Haurchefant, Estinien, le Dragon Céleste, et Lucia, bras droit d'Aymeric pour le libérer. Les combats furent âpres, mais nous avions mené à bien notre expédition. Pendant ce temps, nous assistions à la fuite de Thordan vers Azys Lla. Je m’élançais vers lui, Haurchefant sur les talons, pour l'en empêcher.

Soudain, un cri m’arrêta dans ma course.

"Ysallyra, attention !"

Je me retournais, et aperçus une lance de lumière fuser dans ma direction. Tandis que j'étais totalement impuissante face a cet assaut inattendu, Haurchefant se retourna à son tour et brandit son bouclier devant nous afin de parer le coup, et peut être le renvoyer...

Il luttait de toutes ses forces, et, pendant un instant, il semblait repousser l'attaque. Mais son bouclier ne supporta pas la puissance de l'attaque, et se brisa. La lance l'empala de part en part en pleine poitrine. Il eut un hoquet de douleur, et c'est en voyant le sang qui maculait son armure et le bas de son visage, que je compris qu'encore une fois, quelqu'un qui m'était cher a choisi de se sacrifier pour moi... Abandonnant Thordan à sa fuite, je me ruais au chevet de mon ami, des larmes perlant au coin de mes yeux. Estinien, Lucia et Aymeric se trouvaient là aussi et avaient assisté à toute la scène.

"Non... ce n'est pas possible. Pas encore une fois !
- Allons, mon amie... ce visage triste... ne sied pas à une héroïne... Les héros doivent sourire... Laisse moi voir le tien une dernière fois..."

Dévastée par le spectacle qui se déroulait devant moi, je ne pus malgré tout réprimer le sourire qu'il me demandait à travers mes larmes, amusée de voir qu'il restait un séducteur invétéré, peu importe les circonstances. Il me rendit mon sourire, puis, soudain, l'étincelle d'espièglerie que j'avais toujours vue dans ses yeux s'éteignit.

Combien de personnes importantes pour moi devront encore mourir pour que je puisse mener ma mission à bien ? C’en est trop… Il fallait que ça s'arrête. Levant les yeux vers l'horizon, je m'entendis prononcer d'une voix glaciale :

"Par Azyema, je jure d'anéantir Thordan et sa garde. Ils ont fait trop de mal aux Ishgardais, et aux dragons, pour que je leur permette de rester en vie."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
P'tit Arthur le Dingue
VIP de la cave
VIP de la cave
avatar

Nombre de messages : 4551
Age : 42
Résidence : La Comté/Béarn
Classe : Menestrel
Date d'inscription : 16/10/2007

Votre Personnage Lotro
Nom perso IG: Pieddejonc
Classe: Ménéstrel
Niveau:
60/60  (60/60)

MessageSujet: Re: Les Ecrits d'Ysallyra   Mer 16 Sep 2015 - 14:54

Joli récit Smile

Il ne manque plus qu'à te démarquer de l'histoire!

_____________________________________________
"On grandit en lisant des histoires de pirates et de cow-boys et d'astronautes et tout ça, et au moment où tu crois que le monde est plein de trucs géniaux, on te dit qu'en fait y a que des baleines crevées et des forêts abattues et des déchets radioactifs qui durent des millions d'années. Ça vaut pas la peine de grandir, si vous voulez mon avis."
T.Pratchett


"Ni rwa ! Ni rinne ! Ni djeus ! Ni maets ! Fini de s'faire avwar"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysallyra
Caviste en devenir
Caviste en devenir
avatar

Nombre de messages : 284
Age : 25
Résidence : Yvelines
Date d'inscription : 20/04/2015

MessageSujet: Re: Les Ecrits d'Ysallyra   Mar 1 Déc 2015 - 20:39

Bonsoir ! 

Nouveau texte, que j'ai franchement galéré à écrire. Plusieurs fois écrit et complètement effacé pour être réécrit. Suis pas douée pour les textes un peu plus sentimentaux ^^"

Bonne lecture Smile


------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


J’ai dormi seule cette nuit.


Et c’est de la même façon que j’ai occupé la journée qui a suivi, en aidant les Eorzéens et en continuant de m’entraîner. Je ne maîtrisais pas encore parfaitement le pouvoir du dragon dieu, et je m'efforçais des heures durant à contrôler son énergie éthérée. Fatiguée par ces exercices intensifs, je pris congé un peu plus tôt que d’habitude. Il n’était pourtant pas encore l’heure de rentrer a Brumée. Je partis donc tranquillement vers ma destination.


Une fois arrivée, on me guida vers une pièce ou je restais seule, encore une fois. Détaillant mon environnement, je remarquai que le salon ou je me trouvais était décoré avec raffinement. Le soleil couchant dardait encore ses rayons à travers les petites fenêtres, réchauffant la pièce de sa douce chaleur. Plusieurs vases emplis de fleurs blanches fraîchement coupées la parfumaient d’un parfum délicat. Je notais également la présence d’une coiffeuse, et d’un bassin rempli d’eau chaude.


Un sourire s’étira sur mon visage à la vue de ce dernier élément. J’entrepris alors de me défaire de ma tenue d’invocatrice afin de m’accorder un moment de détente bien mérité… Lorsqu’une voix inconnue me tira de ma rêverie et me fit sursauter :


“Dame Alberona, je vous laisse dans la quiétude de vos appartements. N’hésitez pas a m’appeler si vous avez besoin de quoi que ce soit.”


J’eus à peine le temps de répondre et de la remercier que l’Hyuroise qui m’avait si bien accueillie était déjà partie. Je haussai les épaules et terminais de retirer ma tenue avant de me plonger dans l’eau brûlante pour me détendre et me débarrasser de la fatigue qui me gagnait.


Des éclats de voix familières parvinrent jusqu’à mes oreilles, sonnant la fin de cette pause relaxante. Désorientée, je regardais autour de moi, avant de me souvenir de l’endroit où j’étais et de la raison pour laquelle je me trouvais ici. Apparemment, j’avais sous-estimé ma fatigue et m’étais endormie. Non sans regret, je sortis enfin de l’eau pour me préparer, alors que je les entendais deviser et rire dans une pièce adjacente. Ils étaient apparemment venus nombreux, et rien d’autre ne pouvait me faire plus plaisir. Achevant d’enfiler ma robe, je m’installais ensuite en face de la coiffeuse pour vérifier le résultat. Satisfaite, je laissai à nouveau mon esprit divaguer :


Mener une vie faite d’aventures est un choix. Pourtant, on ne mesure pas toujours les conséquences que cela peut avoir. Tout n’est pas toujours joyeux. Bien au contraire. Les moments difficiles et les pertes de frères et soeurs d’armes se succèdent… Dans ces moments, comme dans les plus heureux d’ailleurs, il est toujours bon d’avoir quelqu’un a qui se confier… une épaule pour pleurer, et des bras dans lesquels se consoler. Je crois que c’est ça, la véritable signification du pèlerinage du Lien Eternel… Un soutien indéfectible à tout instant.


On frappa à la porte du salon. En ouvrant, je reconnus l’Hyuroise qui m’avait accueillie lors de mon arrivée. Elle me donna la touche finale qui manquait à ma tenue et m’invita à sortir pour rejoindre le vestibule.


Le coeur battant à tout rompre, et de nombreux souvenirs défilant dans ma mémoire, je l’aperçus enfin au détour d’un dernier corridor. Il m’attendait, là, dans ses plus beaux atours, ses yeux clairs perçant les miens avec une intensité presque palpable, et un léger sourire éclairait son visage. Mes mains se serrèrent un instant sur mon bouquet de fleurs tandis que je le rejoignais d’un pas qui se voulait serein. Je lui rendis son sourire, puis une petite voix résonna dans la pièce suivante :


“Je crois qu’il est temps de commencer, kupo !”


Lui adressant un sourire radieux alors que les portes s’ouvraient devant nous, une pensée fugace me traversa l’esprit et illumina mon visage de plus belle...

Je ne dormirai plus seule la nuit…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Héliodore
Membre honoraire de la cave
Membre honoraire de la cave
avatar

Nombre de messages : 670
Résidence : Surveillée
Classe : Business
Date d'inscription : 05/05/2010

Votre Personnage Lotro
Nom perso IG: Héliodore
Classe: Ménéstrel
Niveau:
80/85  (80/85)

MessageSujet: Re: Les Ecrits d'Ysallyra   Mer 2 Déc 2015 - 11:28

C'est en forgeant que l'on devient forgeron !
Le problème est de pouvoir ordonner tout ce que l'on veux dire dans un texte qui tienne la route. J'en sais quelque chose ayant moi même "pondu" quelques histoires sur Héliodore sur le forum de la guilde où j'étais avant la CDB... Si ça t'intéresse je peux te donner le lien, tu verras que tu ne te débrouille pas si mal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MatJack
Caviste Junior
Caviste Junior
avatar

Nombre de messages : 108
Age : 26
Date d'inscription : 21/04/2015

Votre Personnage Lotro
Nom perso IG:
Classe:
Niveau:
85/85  (85/85)

MessageSujet: Re: Les Ecrits d'Ysallyra   Jeu 3 Déc 2015 - 5:04

Si je peux me permettre quelques suggestions sur ton premier post :

"...la défense de l'Avançée de la fois, m'avait obtenu un laissez-passer pour Ishgard. Seule cité..."
"...ce qui me permit de me faire rapidement un nom et une réputation dans la sainte cité"

"À peine le temps de me retourner qu'une lance de lumière fusait dans ma direction. Prise au dépourvu, je restai là, pantoise, quand une grande silhouette musclée s'interposa.

Haurchefant luttait, bouclier levé, avec l'énergie du désespoir. Pendant un instant, il sembla repousser l'attaque.
Mais son bouclier failli et se brisa face à la puissance de cet assaut."

"Je me ruais au chevet de mon ami, maudissant l'impuissance et le manque de clairvoyance dont j'avais fait preuve. Des larmes commençèrent à perler au coin de mes yeux."


Voila voila ! Je regarderai le second post dès que j'en aurai le temps. Ce genre de récit est pour moi un bonheur à lire, surtout quand il est bien écrit(ce qui est le cas ici)

Je met cependant un petit bémol au sujet de la narration. Ton récit mériterai un peu plus de mystère et de découverte. En effet, je trouve que tu décris beaucoup et un peu trop souvent. Certains détails peuvent aisément être déduit par le lecteur, il n'est donc pas nécéssaire de l'écrire (comme pour l'action avec harchefant, la description "devant nous afin de parer le coup, et peut être le renvoyer" coule de source quand on lit qu'il lève son bouclier)
D'autres éléments peuvent ètre spécifiés plus tard afin de laisser une part de doute(comme je viens de faire pour la silhouette qui devient haurchefant)

Enfin voila, j'aime bien mettre mon grain de sel, mais c'est quand même vachement bien écrit et j'ai hâte de lire la suite Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MatJack
Caviste Junior
Caviste Junior
avatar

Nombre de messages : 108
Age : 26
Date d'inscription : 21/04/2015

Votre Personnage Lotro
Nom perso IG:
Classe:
Niveau:
85/85  (85/85)

MessageSujet: Re: Les Ecrits d'Ysallyra   Jeu 3 Déc 2015 - 5:22

Bon, j'ai quand même craqué. J'ai lu ton deuxième récit et je dois dire que je ne suis pas déçu :p
En abordant le premier paragraphe, j'ai eu peur de revoir les quelques petits défauts du premier. Il n'en fut rien et je dois avouer que je n'ai rien a dire sur ce deuxième récit. Tout est parfaitement écrit, d'une façon lisible et aérée. Les descriptions apportent réellement quelque chose et la chute est juste...wow

Franchement, je suis conquis :p

_____________________________________________
La bave du crapaud n'atteint pas la blanche colombe...mais le plomb du fusil, oui !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les Ecrits d'Ysallyra   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Ecrits d'Ysallyra
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les Ecrits d'Ysallyra
» Le rp coté horde
» Bifron - Nécromantiques - Sartosa Buccaneers
» Livre d''Armée des Terres du Sud - Les Ecrits
» Publiez tous vos écrits sur un site perso!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Code B :: Final Fantasy XIV :: La Bibliothèque d'Eorzéa-
Sauter vers: